Symptômes & diagnostic du psoriasis

Symptômes

La forme la plus fréquente, le psoriasis en plaques, commence généralement par l'apparition de plusieurs petites lésions (plaques) rouges/argentées, luisantes, situées sur les coudes, les genoux, le dos ou les fesses. Les sourcils, les avant-bras, le nombril, la peau autour de l'anus et le pli fessier peuvent également être touchés. De nombreuses personnes atteintes de psoriasis présentent aussi des ongles déformés, épaissis et rugueux.

Les premières plaques disparaissent spontanément après quelques mois ou gagnent en étendue et s'unissent en plaques plus grandes. Certaines personnes affectées n'ont qu'une ou deux petites plaques, tandis que d'autres ont des lésions qui s'étendent sur de grandes surfaces de peau. Les plaques épaisses ainsi que les plaques sur les paumes des mains, sur les plantes des pieds et au creux de plis cutanés en zone génitale ont le plus tendance à causer des démangeaisons et des douleurs. Il n'est cependant pas rare que la personne affectée ne remarque aucun symptôme. Bien que les plaques ne causent pas de symptômes physiques pénibles, elles sont très visibles et souvent mal vécues. Le stress psychologique dû au psoriasis peut être énorme.

Les symptômes diminuent souvent en été, lorsque la peau est exposée aux rayons solaires.

 

Poussées

Le psoriasis peut s'aggraver sans raison apparente ou suite à une multitude de situations. Les poussées sont le plus souvent associées à des conditions causant une irritation cutanée, p.ex. de petites blessures ou un coup de soleil sévère. Une poussée peut aussi se produire après une maladie infectieuse (p.ex. rhume ou angine). 

Les poussées sont dans l'ensemble particulièrement fréquentes en hiver, après la consommation d'alcool et après une situation stressante. De nombreux médicaments, par exemple les antipaludéens, le lithium, les inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine (IEC), la terbinafine, l'interféron alfa et les bêtabloquants, peuvent également déclencher une aggravation du psoriasis. À part cela, les poussées sont plus fréquentes chez les obèses, les personnes infectées par le VIH et les fumeurs.

Certaines personnes ont des années de rémission entre les poussées de la maladie.

Diagnostic

Examen par le médecin: le diagnostic du psoriasis est généralement basé sur l'aspect et la localisation des squames et des plaques.

Biopsie cutanée: dans de rares cas, un échantillon de tissu cutané est prélevé et examiné au microscope afin de pouvoir exclure d'autres maladies (telles qu'un cancer de la peau).

CH-NON-00034; Date de dernière modification: 09/2019

Ihr Browser oder dessen Version ist veraltet und diese Seite damit nicht darstellbar. Bitte besuchen Sie unsere Seite mit einem aktuellerem Web-Browser. Auf der Webseite browsehappy.com finden Sie eine Auswahl an aktuellen Web-Browsern und jeweils einen Link zu der Herstellerseite.