Comment la maladie de Crohn est-elle traitée?

Les causes de la maladie sont encore inconnues à ce jour. Par conséquent, une véritable guérison reste malheureusement encore impossible. Une rémission (phase inactive de la maladie) peut toutefois être atteinte chez de nombreux patients grâce au traitement approprié. Le traitement moderne de la maladie de Crohn vise essentiellement les objectifs suivants:

  • Induire rapidement une réponse au traitement et maintenir la rémission sans utiliser de corticoïdes
  • Atteindre et maintenir une normalisation de la muqueuse intestinale
  • Éviter les complications, les hospitalisations et les interventions chirurgicales
  • Améliorer la qualité de vie

Des analyses supplémentaires en laboratoire sont effectuées avant et pendant le traitement pour évaluer le succès thérapeutique.

Les symptômes, l'activité de la maladie, la localisation de l'inflammation et l'évolution de la maladie varient fortement d'un patient à l'autre. Dès que ces données du patient/de la patiente sont disponibles grâce aux examens correspondants, le médecin traitant définit le concept thérapeutique sur mesure pour cette personne.

Traitement
Effet
Traitement

Aminosalicylates

Corticoïdes

Immunosuppresseurs

Médicaments biologiques

Antibiotiques

Antidiarrhéiques

Intervention chirurgicale

Effet

Léger effet anti-inflammatoire

Puissant effet anti-inflammatoire, utilisation surtout pendant la phase active (aiguë) de la maladie

Inhibition du système immunitaire

Anti-TNF: blocage ciblé du messager chimique pro-inflammatoire TNF alpha
Inhibiteur d'intégrine: blocage de la migration de cellules de l'inflammation

Combattent les germes pathogènes

Médicaments contre la diarrhée

Ablation d'un segment intestinal, dilatation d'une sténose intestinale, traitement de fistules, mise en place d'une stomie

Concept global

  • Le médecin traitant doit élaborer avec le patient un concept global de prise en charge à long terme. À cet effet, il faut d'abord diagnostiquer l'étendue et la localisation des atteintes. Ensuite, il faut discuter des différentes options thérapeutiques, y compris les options chirurgicales. Cette stratégie doit être documentée par écrit afin que le généraliste, le chirurgien, le gynécologue et les autres médecins qui traitent aussi le patient/la patiente soient informés, également en cas d'urgence. Surtout chez les patients dont la totalité du gros intestin est touchée ou qui sont hospitalisés longtemps, il faut planifier les examens réguliers de dépistage des cancers et prévenir ou traiter l'ostéoporose. Il faut veiller à un bon équilibre des vitamines et des oligo-éléments. L'objectif est d'atteindre une rémission, c'est-à-dire une absence de symptômes. Une carence en fer doit également être systématiquement traitée.

CH-NON-00028; Date de dernière modification: 09/2019

Ihr Browser oder dessen Version ist veraltet und diese Seite damit nicht darstellbar. Bitte besuchen Sie unsere Seite mit einem aktuellerem Web-Browser. Auf der Webseite browsehappy.com finden Sie eine Auswahl an aktuellen Web-Browsern und jeweils einen Link zu der Herstellerseite.