Médicaments en cas de spondylarthrite axiale (axSpA)

Les médicaments modernes sont généralement en mesure d’influencer positivement l’évolution de la SpA axiale et de soulager également les symptômes. Fondamentalement, plus le traitement est débuté tôt, plus la chance d’influencer les processus inflammatoires et de prévenir les lésions graves est élevée. Selon la gravité de la maladie, différents médicaments sont utilisés.

Les dénommés anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) sont des analgésiques sans cortisone, possédant des propriétés anti-inflammatoires.

  • Les AINS peuvent être utilisés pour le traitement symptomatique des douleurs et de l’inflammation, par exemple dans la maladie de Bechterew et d’autres maladies rhumatismales inflammatoires de la colonne vertébrale.
  • Ils contiennent des principes actifs tels que le diclofénac ou l’ibuprofène ainsi que les dénommés inhibiteurs de la COX-2 tels que, par exemple, l’étoricoxib ou le célécoxib.

Lors d’une prise à plus long terme, la situation individuelle du patient doit être prise en compte. Les AINS ne doivent jamais être utilisés de sa propre initiative mais seulement selon les recommandations du médecin traitant.

Derrière cette abréviation se cache la dénomination anglaise «disease modifying anti-rheumatic drugs». Elle désigne donc des médicaments, qui peuvent influencer favorablement l’évolution d’une maladie rhumatismale inflammatoire en intervenant de manière ciblée sur des processus immunologiques et inflammatoires.

Le biologiques actuellement enregistrés pour le traitement des adultes sont:

  • Les bloqueurs du TNFα golimumab, adalimumab, étanercept et certolizumab pégol pour la spondylarthrite ankylosante et la spondylarthrite axiale non radiographique
  • L’inhibiteur du TNFα infliximab pour la spondylarthrite ankylosante
  • Le sécukinumab pour la spondylarthrite ankylosante

Les préparations sont utilisées en fonction de la sévérité de la maladie, lorsque certains autres traitements préalables n’ont pas été couronnés de succès.

Ces antirhumatismaux synthétiques jouent un rôle mineur dans le traitement de l’axSpA.

Ce n’est que lorsque l’inflammation d’articulations périphériques (c’est-à-dire, des articulations situées sur les membres) est au premier plan que l’administration de certains DMARD pour le traitement de l’axSpA est recommandée.

Que sont les bloqueurs du TNFα?

  • Les bloqueurs du TNFα se lient au TNFα, substance messagère inflammatoire propre au corps, et ils peuvent ainsi inhiber les processus inflammatoires.
  • Ils sont utilisés sous forme de perfusion par une veine du bras ou comme injection sous la peau.
  • Afin de maintenir les améliorations réalisées, la thérapie est généralement effectuée à long terme et toujours selon la recommandation du médecin traitant.

CH-NON-00025; 04/2020

Cookies

Ihr Browser oder dessen Version ist veraltet und diese Seite damit nicht darstellbar. Bitte besuchen Sie unsere Seite mit einem aktuellerem Web-Browser. Auf der Webseite browsehappy.com finden Sie eine Auswahl an aktuellen Web-Browsern und jeweils einen Link zu der Herstellerseite.