Spondylarthrite axiale ou maladie de Bechterew - qu’est-ce que c’est?

Qu’est-ce que la spondylarthrite axiale ou la maladie de Bechterew? Quelle est la prévalence de la maladie? Quelles sont les formes de la maladie qui se distinguent? Combien de temps faut-il jusqu’au diagnostic? Comment évolue la maladie? Vous trouverez ici des réponses à ces questions.

 

Actualisé le 04.09.2020 I Temps de lecture de 7 minutes

Spondylarthrite axiale (axSpA) est synonyme de maladies rhumatismales inflammatoires du squelette axial (colonne vertébrale lombaire et thoracique et articulation sacro-iliaque) qui provoquent souvent des douleurs dorsales.

Dans le cas de la spondylarthrite axiale, on distingue deux formes:

Spondylarthrite axiale non radiographique (nr-axSpA):

La SPONDYLARTHRITE AXIALE non radiographique est une maladie inflammatoire chronique de la colonne vertébrale pour laquelle il n’est pas possible de détecter des modifications structurelles lors d’une radiographie conventionnelle. Il s’agit d’une maladie auto-immune pendant laquelle le système immunitaire attaque les tissus cartilagineux et osseux de l’organisme.
 

Spondylarthrite ankylosante (SA) également nommée «Maladie de Bechterew»:

La spondylarthrite ankylosante ou la maladie de Bechterev est la forme « ankylosante » avancée avec une raideur inflammatoire de la colonne vertébrale qui révèle des modifications structurelles lors d’une radiographie. La spondylarthrite ankylosante ou la maladie de Bechterew est une maladie auto-immune pendant laquelle le système immunitaire attaque les tissus cartilagineux et osseux de l’organisme. Cela peut conduire à une ossification de la colonne vertébrale et entrainer des mauvaises positions telles qu’une marche en position penchée vers l’avant.

Au stade initial de la spondylarthrite, l’inflammation n’est pas visible avec une radiographie conventionnelle. D’où le nom de spondylarthrite non radiographique. Afin de détecter la maladie le plus tôt possible, il existe la possibilité d’obtenir une imagerie par résonance magnétique (IRM).

Si l’inflammation est suffisamment prononcée, elle est clairement visible sur l’IRM. A un stade avancé, c’est-à-dire dans la forme ankylosante, également appelée maladie de Bechterev, les modifications inflammatoires sur la radiographie sont bien visibles.

Le nom «Maladie de Bechterew»

En médecine, il est d’usage d’appeler les maladies d’après le nom de celui ou celle qui les a décrites pour la première fois. C’est ainsi que l’inflammation de la colonne vertébrale médiée par une maladie auto-immune a été nommée maladie de Bechterew, d’après le nom du neurologue et psychiatre russe Vladimir Bechterev. Cependant, le terme médico-scientifique utilisé aujourd’hui est «spondylarthrite ankylosante», inflammation (provoquant des torsions/raideurs) des vertèbres.

SAVIEZ-VOUS QUE:

  • près de 80’000 personnes sont concernées par la maladie de Bechterew en Suisse?

  • le plus souvent, la maladie apparait entre la 15e et la 30e année de vie?

  • le diagnostic est posé chez seulement une fraction des personnes concernées car la durée entre les premiers symptômes et le diagnostic est en moyenne de près de 6 ans?

Evolution de la spondylarthrite axiale (axSpA), y compris de la maladie de Bechterew

L’évolution de la spondylarthrite axiale (axSpA), y compris de la maladie de Bechterew, est très différente et ne peut être prédite individuellement pour chaque patient. La façon dont la maladie peut se développer, la modification de la colonne vertébrale et ce que vous pouvez faire en tant que patient sont décrits ci-après.

Changement au niveau de la colonne vertébrale

Souvent, le SPONDYLARTHRITE AXIALE commence avec ses deux formes avec une inflammation de l’articulation sacro-iliaque et, au cours de la maladie, elle peut entraîner une transformation osseuse des vertèbres.

Ultérieurement, l’inflammation peut se propager dans l’ensemble de la colonne vertébrale et conduire à une ossification croissante avec des raideurs vertébrales. Cela peut s’accompagner d’une restriction significative de la mobilité de la colonne vertébrale et d’une position plus ou moins voûtée vers l’avant, en raison de la courbure de la colonne vertébrale. On appelle cette forme avancée la maladie de Bechterew.

Ce processus peut prendre de nombreuses années. Cependant, il n’est pas nécessaire de restreindre sérieusement la fonctionnalité, même des formes d’évolution assez légères sont possibles.


La maladie de Bechterev peut se développer à partir de la forme non radiographique

Chez certains patients, la forme avancée de la maladie de Bechterew peut se développer à partir de la forme précoce, la spondylarthrite non radiographique axiale. Cependant, il y a aussi des patients qui se trouvent au stade précoce pendant des années.

Impliquer régulièrement des experts
 

Des examens réguliers permettent au spécialiste d’évaluer l’évolution ultérieure de cette maladie rhumatismale inflammatoire, d’adapter le traitement si nécessaire et, le cas échéant, de faire appel à d’autres experts (par exemple: un ophtalmologue, un dermatologue, un gastroentérologue).

Vérifié sur le plan médical par Daniel Koch, Senior Specialist Medical Affairs, MSD Suisse

Daniel Koch est actif depuis plus de 35 ans à différents postes dans le secteur pharmaceutique, dont 30 ans chez MSD. Depuis 2011, il travaille en tant que Spécialiste sénior des affaires médicales dans le domaine de l’immunologie comprenant les maladies inflammatoires chroniques telles que la spondylarthrite axiale, la polyarthrite rhumatoïde et le rhumatisme psoriasique.

 


En savoir plus sur la spondylarthrite axiale, y compris sur la maladie de Bechterew

CH-NON-00025; 09/2020

Ihr Browser oder dessen Version ist veraltet und diese Seite damit nicht darstellbar. Bitte besuchen Sie unsere Seite mit einem aktuellerem Web-Browser. Auf der Webseite browsehappy.com finden Sie eine Auswahl an aktuellen Web-Browsern und jeweils einen Link zu der Herstellerseite.