Polyarthrite rhumatoïde – Symptômes et diagnostic

Comment une polyarthrite rhumatoïde se manifeste-t-elle? Quels sont les symptômes typiques? Que faire si des signes de la maladie sont là? Comment le diagnostic de la polyarthrite rhumatoïde est-il posé? En savoir plus ici.

 

Actualisée le 25.9.2020 I Temps de lecture de 5 minutes

La polyarthrite rhumatoïde est une maladie complexe avec de nombreuses formes différentes. Elle peut apparaitre lentement, insidieusement ou soudainement par des poussées violentes.
 

Symptômes typiques de la polyarthrite rhumatoïde:

  • Articulations douloureuses, chaudes, rougies et gonflées
  • Raideur matinale des articulations qui dure plus de 30 minutes
  • Inconfort des deux côtés du corps (par exemple, les deux poignets ou les deux genoux)

En principe, dans la polyarthrite rhumatoïde, toutes les articulations peuvent être concernées mais l’inflammation des articulations des mains et des doigts est la plus fréquente.
 

Symptômes généraux:

En plus des douleurs articulaires, une sensation générale de maladie peut survenir avec les symptômes suivants:
 

Légère fièvre

L’augmentation de la température corporelle est le plus souvent un effet secondaire dans la lutte contre les virus envahissants ou d’autres substances identifiées comme étant étrangères dans le corps. Les processus inflammatoires dans l’organisme peuvent également se manifester par de la fièvre.
 

Fatigue et épuisement

La polyarthrite rhumatoïde est une maladie inflammatoire chronique. Le manque de qualité du sommeil dû aux douleurs peut être la cause de fatigue et d’épuisement.
 

Manque d’appétit et perte de poids

Les douleurs, un malaise général et la prise de médicaments peuvent être à l’origine d’un manque d’appétit et, finalement, d’une perte de poids.

Il se peut que d’autres problèmes surgissent, sans lien avec les articulations. Par exemple, les symptômes suivants peuvent survenir:

  • Yeux rougis et irrités
  • Problèmes cardiaques ou pulmonaires provoquant des douleurs thoraciques ou des difficultés respiratoires
  • Durcissement de la peau sur les bras et les jambes
     

Quand un médecin devrait-il être consulté?

Si vous ressentez des douleurs ou que vous observez qu’une ou plusieurs articulations sont enflées, contactez votre médecin de famille. En cas de suspicion de polyarthrite rhumatoïde, il vous réfèrera chez un rhumatologue. Le diagnostic et le traitement précoces sont très importants. En effet, la perspective d’un succès thérapeutique est la plus grande si l’on débute un traitement efficace au cours des trois premiers mois suivant le début de la maladie.

Diagnostic de la polyarthrite rhumatoïde 

Il n’existe pas «un» test pour poser le diagnostic de polyarthrite rhumatoïde. Un diagnostic sûr peut être établi sur la base de symptômes typiques et de certains résultats d’examens rhumatologiques. Pour ce faire, le médecin dispose de diverses méthodes d’examen et de tests.
 

Examens et tests pour le diagnostic de la polyarthrite rhumatoïde:
 

Antécédents médicaux du patient (anamnèse)

L’histoire de la maladie du patient donnent des indications importantes permettant de renforcer une suspicion de la polyarthrite rhumatoïde.
 

Les facteurs suivants de l’histoire de la maladie sont importants pour le diagnostic:

  • Les membres de la famille ont-ils ou ont-ils eu une polyarthrite rhumatoïde ou une autre maladie rhumatismale inflammatoire chronique?
  • Quelles sont les articulations douloureuses et gonflées? Une articulation est-elle touchée ou plusieurs?
  • Quand est-ce que les gonflements sont apparus pour la première fois?
  • Les douleurs articulaires surviennent-elles principalement au repos, la nuit ou tôt le matin?
  • Les douleurs changent-elles pendant la journée (amélioration pendant la journée ou douleurs permanentes)?
  • La chaleur, le froid, les mouvements ou les pressions influencent-elles les douleurs?
  • Les douleurs et les gonflements ont-ils empiré depuis le début?
  • D’autres symptômes, tels que des diarrhées, des maux de tête ou de la fièvre, sont-ils apparus au début de la maladie? Existe-t-il un lien avec une autre maladie?


Examens sanguins

Les analyses de laboratoire du sang peuvent détecter des facteurs du rhumatisme et des marqueurs de l’inflammation. Une méthode plus récente mesure dans le sang les anticorps qui peuvent être présents en cas de polyarthrite rhumatoïde.
 

Radiographie ou imagerie par résonance magnétique (IRM)

Au moyen d’examens radiologiques ou pour évaluer des questions spécifiques avec l’imagerie par résonance magnétique, le rhumatologue détecte des altérations et des lésions osseuses et cartilagineuses.
 

Examens par ultrasons

Les examens par ultrasons (échographies) fournissent des informations sur l’état des tissus mous. Les ultrasons permettent de déceler une muqueuse articulaire épaissie, une augmentation du liquide et de l’irrigation sanguine dans les articulations ainsi que de petites zones endommagées dans l’os articulaire. Ces zones endommagées sont appelées érosions.

Pour un traitement efficace de la polyarthrite rhumatoïde, il est essentiel que la maladie soit détectée et traitée le plus tôt possible par un rhumatologue. En présence de signes de la maladie, les personnes concernées devraient donc consulter un médecin le plus rapidement possible.

Vérifié sur le plan médical par Daniel Koch, Senior Specialist Medical Affairs, MSD Suisse

Daniel Koch est actif depuis plus de 35 ans à différents postes dans le secteur pharmaceutique, dont 30 ans chez MSD. Depuis 2011, il travaille en tant que Spécialiste sénior des affaires médicales dans le domaine de l’immunologie comprenant les maladies inflammatoires chroniques telles que la spondylarthrite axiale, la polyarthrite rhumatoïde et le rhumatisme psoriasique.

 


CH-NON-00024; 09/2020

Ihr Browser oder dessen Version ist veraltet und diese Seite damit nicht darstellbar. Bitte besuchen Sie unsere Seite mit einem aktuellerem Web-Browser. Auf der Webseite browsehappy.com finden Sie eine Auswahl an aktuellen Web-Browsern und jeweils einen Link zu der Herstellerseite.