Qu’est-ce que la polyarthrite rhumatoïde?

Qu’est-ce que la polyarthrite rhumatoïde? Comment la maladie apparait-t-elle et comment évolue-t-elle? Chez qui peut-elle survenir et à quel âge? Qu’est-ce qu’une poussée? La polyarthrite rhumatoïde se laisse-t-elle bien traiter? Sur cette page, vous obtenez des réponses à ces questions.

 

Actualisée le 25.9.2020 I Temps de lecture de 7 minutes

La polyarthrite rhumatoïde est la maladie inflammatoire chronique des articulations la plus fréquente (arthrite = inflammation des articulations). En Suisse, environ 1% de la population, soit 85 000 personnes, est concernée par cette maladie auto-immune. Chronique signifie que la maladie est durable et qu’elle peut revenir encore et encore.


Caractéristiques typiques de la polyarthrite rhumatoïde

En cas de polyarthrite rhumatoïde, le système immunitaire de votre corps ne se comporte pas comme il devrait. Les inflammations du corps sont hors de contrôle. Cela peut entraîner des douleurs et des raideurs articulaires ainsi que des gonflements et une diminution de la flexibilité des articulations.

La polyarthrite rhumatoïde apparait souvent dans les petites articulations des mains et des pieds. Elle peut également se manifester au niveau des coudes, des genoux ou d’autres organes tels que les yeux, la peau ou les poumons. En règle générale, plus de trois articulations sont enflammées simultanément. C’est de là que vient l’ancien nom «polyarthrite chronique» (poly = beaucoup).

La rigidité des articulations pendant une longue période le matin indique que vous avez peut-être une polyarthrite rhumatoïde, car cela n’est pas habituel avec d’autres maladies. Elle peut durer une à deux heures (voire toute la journée) mais elle s’améliore généralement avec le mobilisation des articulations.

Il existe des maladies qui présentent des symptômes similaires à ceux de la polyarthrite rhumatoïde et qui peuvent être confondues avec elle. C’est pourquoi il est important que le bon diagnostic soit posé le plus tôt possible.
 

Comment la polyarthrite rhumatoïde survient-elle?

La polyarthrite rhumatoïde est une maladie auto-immune pendant laquelle le système immunitaire est mal orienté et il s’attaque de manière erronée aux tissus de l’organisme. La réaction inflammatoire qui en résulte est dirigée contre les tissus de l’organisme et, dans un premier temps, elle provoque des douleurs et des gonflements des articulations enflammées. Si l’inflammation persiste pendant une période prolongée, elle peut endommager les articulations. En règle générale, ces lésions ne sont plus réversibles. La cause exacte de la polyarthrite rhumatoïde n’est pas connue.

Comment la polyarthrite rhumatoïde survient-elle?

 

En savoir plus

Comment la polyarthrite rhumatoïde évolue-t-elle?

La polyarthrite rhumatoïde peut débuter lentement et insidieusement sur une ou plusieurs petites articulations, par exemple, au niveau des mains et des pieds. Mais elle peut aussi apparaitre soudainement sur des articulations plus grandes, par exemple, les genoux ou les épaules.

Chez de nombreux patients, la polyarthrite rhumatoïde évolue par poussées. Chez d’autres personnes concernées, la maladie évolue sur des années et elle s’accentue lentement. Il n’y a que rarement des poussées dans ce processus.

Ce n’est qu’à un stade tardif que se produisent les dommages caractéristiques aux articulations. Les déformations des mains sont particulièrement fréquentes.

Qu’est-ce qu’une «poussée»?

Des traitements efficaces sont actuellement disponibles pour les patients atteints de polyarthrite rhumatoïde. Il est donc possible qu’ils puissent vivre sans troubles pendant de longues périodes. Une «poussée» signifie que la maladie réapparait soudainement après une période sans plaintes. Une poussée peut s’étendre sur plusieurs jours, voire même sur plusieurs semaines.

Les caractéristiques d’une poussée peuvent être:

  • des articulations enflées, particulièrement douloureuses
  • une rigidité aigüe des articulations le matin avec une diminution de la force dans les mains et les doigts
  • la forte sensation d’un mal-être général, comme pour la grippe
  • une température élevée
  • une sécheresse des muqueuses
  • une grande fatigue
  • des troubles du sommeil


Qui peut être atteint de polyarthrite rhumatoïde?

La polyarthrite rhumatoïde peut survenir chez tout être humain, quel que soit son âge et son sexe. En règle générale, elle se manifeste entre 30 et 50 ans. Les femmes sont environ trois fois plus touchées que les hommes. En Suisse, un peu moins de 1% de la population, soit environ 85'000 personnes, vit avec une polyarthrite rhumatoïde.

SAVIEZ-VOUS QUE:

  • des personnalités de renommée mondiale souffraient-elle également de maladies inflammatoires rhumatismales? Il s’agit notamment d’Alfred Hitchcock, de Pierre-Auguste Renoir, l’un des plus grands peintres impressionnistes et du président américain J.F. Kennedy.

La polyarthrite rhumatoïde peut-elle être bien traitée?

Les possibilités thérapeutiques de la polyarthrite rhumatoïde se sont considérablement améliorées au cours des 30 dernières années. Les traitements actuels soulagent bine jusqu’à complètement les symptômes chez la plupart des patients et leur permettent de mener une vie presque normale. Avec les médicaments corrects, une maladie active peut être réprimée chez de nombreux patients. Si les symptômes sont complètement sous contrôle, la maladie est en «rémission».

D’une manière générale, plus la polyarthrite rhumatoïde est détectée et traitée tôt par un spécialiste, meilleures sont les possibilités d’éviter des dommages permanents. La polyarthrite rhumatoïde est traitée par un spécialiste, le rhumatologue.

Impliquer régulièrement les experts


Des examens réguliers permettent au spécialiste d’évaluer l’évolution ultérieure de cette maladie inflammatoire rhumatismale, d’adapter le traitement si nécessaire et, le cas échéant, de faire appel à d’autres experts (par exemple, un ophtalmologue, un dermatologue, un gastro-entérologue).

Vérifié sur le plan médical par Daniel Koch, Senior Specialist Medical Affairs, MSD Suisse

Daniel Koch est actif depuis plus de 35 ans à différents postes dans le secteur pharmaceutique, dont 30 ans chez MSD. Depuis 2011, il travaille en tant que Spécialiste sénior des affaires médicales dans le domaine de l’immunologie comprenant les maladies inflammatoires chroniques telles que la spondylarthrite axiale, la polyarthrite rhumatoïde et le rhumatisme psoriasique.

 


CH-NON-00024; 09/2020

Ihr Browser oder dessen Version ist veraltet und diese Seite damit nicht darstellbar. Bitte besuchen Sie unsere Seite mit einem aktuellerem Web-Browser. Auf der Webseite browsehappy.com finden Sie eine Auswahl an aktuellen Web-Browsern und jeweils einen Link zu der Herstellerseite.