Qu'est-ce que l'arthrite psoriasique?

Qu'est-ce que l'arthrite psoriasique? Qui est le plus souvent touché par cette maladie? Comment l'arthrite psoriasique se manifeste-t-elle et évolue-t-elle? Qu'est-ce qu'une poussée? L'arthrite psoriasique peut-elle être bien traitée? Vous trouverez les principales informations à ce sujet sur cette page.

 

Mis à jour le 12.11.2020 I 7 minutes de lecture

L'arthrite psoriasique est une maladie inflammatoire chronique touchant aussi bien la peau (psoriasis) que les articulations. Le terme « chronique » signifie que la maladie est de longue durée et peut récidiver.

La plupart des gens développent d'abord un psoriasis avant de recevoir un diagnostic d'arthrite psoriasique. Mais il se peut aussi que les problèmes articulaires apparaissent avant les changements pathologiques de la peau et des ongles.

L'arthrite psoriasique fait partie des maladies auto-immunes et appartient au groupe des spondylarthrites (au même titre que la spondylarthrite ankylosante). Le terme « spondylarthrite » désigne simplement une maladie inflammatoire chronique des articulations et de la colonne vertébrale.
 

Changements de la peau en cas de psoriasis

Les changements cutanés sont déclenchés par une croissance fortement accélérée des cellules cutanées. Alors que ce processus prend 28 jours en temps normal, le renouvellement des cellules cutanées affectées s'effectue en une semaine seulement en cas de psoriasis. Le processus de kératinisation incomplet entraîne la formation de squames. Les zones cutanées affectées se dessèchent et peuvent saigner. Les poussées aiguës peuvent être accompagnées de fortes démangeaisons.
 

Modifications des articulations en cas d'arthrite

Dans les articulations touchées, la membrane synoviale est enflammée et sécrète davantage de liquide synovial. Cela entraîne un épanchement. Ce processus inflammatoire entraîne des rougeurs, une chaleur excessive et un gonflement.

Si le processus devient chronique, c'est-à-dire que l'inflammation ne s'arrête pas, il se forme davantage de tissu conjonctif, appelé pannus. Ce tissu conjonctif recouvre d'abord les surfaces articulaires et peut ensuite proliférer dans le cartilage et les os, ce qui finit par détruire la structure articulaire.

Les structures proches des articulations telles que les capsules, les tendons et les ligaments peuvent également être affectées par l'inflammation, ce qui peut contribuer à l'instabilité et au mauvais alignement de l'articulation.

Comment se développe une inflammation chronique?

 

Plus d'informations

 

Comment évolue l'arthrite psoriasique?

En cas d'arthrite psoriasique, les modifications cutanées apparaissent généralement en premier. L'inflammation articulaire survient habituellement plus tard. Elle apparaît plutôt insidieusement et se limite principalement à l'un des deux côtés du corps. En revanche, en cas de polyarthrite rhumatoïde, les deux côtés du corps sont généralement touchés de la même manière. Il est toutefois également possible que l'inflammation articulaire survienne en premier et le psoriasis ultérieurement.

L'arthrite psoriasique évolue généralement par poussées. Environ 5 à 20 % des malades présentent des lésions articulaires graves et environ 30 % des lésions plus légères.
 

Qu'est-ce qu'une « poussée »?

Grâce aux options thérapeutiques actuelles, l'arthrite psoriasique peut généralement être bien contrôlée, et les patients peuvent vivre pendant de plus longues périodes sans symptômes. Une « poussée » signifie que la maladie réapparaît soudainement après une phase asymptomatique. Les intervalles sans symptômes articulaires ne correspondent pas nécessairement à ceux sans symptômes cutanés.
 

Cinq formes typiques d'arthrite psoriasique

  1. Arthrite oligoarticulaire asymétrique. Implication asymétrique de petites articulations des doigts ou des orteils ou de grosses articulations telles que les articulations du genou, de l'épaule ou de la cheville. Toutes les articulations d'un doigt ou d'un orteil peuvent être affectées (« atteinte en saucisse »).
  2. Arthrite interphalangienne distale (AID). Les articulations d'extrémité des doigts et des orteils sont davantage touchées.
  3. Polyarthrite symétrique. Les modifications inflammatoires des articulations sont symétriques: les mêmes articulations sont souvent touchées à gauche et à droite du corps.
  4. Spondylite (inflammation vertébrale). Cette pathologie peut entraîner une douleur et une raideur de la colonne vertébrale ou de sa jointure avec le bassin.
  5. Arthrite mutilante. Touche principalement les petites articulations des mains et des pieds.

Des formes transitoires et mixtes sont possibles.
 

Qui peut souffrir d'arthrite psoriasique?

Le psoriasis désigne une maladie qui peut entraîner des modifications pathologiques de la peau et des ongles. Il touche entre 85 000 et 255 000 personnes en Suisse. On estime qu'environ 30 % de ces patients développent également une arthrite psoriasique. L'arthrite psoriasique touche les femmes et les hommes de manière égale.

À savoir:

 

Le psoriasis, l'arthrite psoriasique et la polyarthrite rhumatoïde peuvent généralement être bien contrôlés à l'aide des méthodes thérapeutiques et des médicaments actuels. Un diagnostic et un traitement précoces sont importants.

Vérifié sur le plan médical par Daniel Koch, Senior Specialist Medical Affairs, MSD Suisse

Daniel Koch est actif depuis plus de 35 ans à différents postes dans le secteur pharmaceutique, dont 30 ans chez MSD. Depuis 2011, il travaille en tant que Spécialiste sénior des affaires médicales dans le domaine de l’immunologie comprenant les maladies inflammatoires chroniques telles que la spondylarthrite axiale, la polyarthrite rhumatoïde et le rhumatisme psoriasique.


CH-NON-00026; 11/2020

Ihr Browser oder dessen Version ist veraltet und diese Seite damit nicht darstellbar. Bitte besuchen Sie unsere Seite mit einem aktuellerem Web-Browser. Auf der Webseite browsehappy.com finden Sie eine Auswahl an aktuellen Web-Browsern und jeweils einen Link zu der Herstellerseite.