Symptômes et diagnostic des maladies auto-immunes

Les maladies auto-immunes peuvent affecter tous les tissus et organes du corps. Les symptômes varient d’une maladie à l’autre et ils sont généralement non spécifiques. Néanmoins, les maladies auto-immunes sont souvent détectées tardivement. Découvrez tout ce que vous devez savoir sur les symptômes et les possibilités de diagnostic.


Actualisée le 3.8.2020 I Temps de lecture de 10 minutes

Les symptômes varient d'une maladie à l'autre et selon les parties du corps touchées. Certaines maladies auto-immunes affectent certains types de tissus dans l'organisme entier, par exemple les vaisseaux sanguins, les cartilages ou la peau. D'autres maladies auto-immunes affectent un organe particulier. Pratiquement tous les organes, y compris les reins, les poumons, le cœur et le cerveau, peuvent être atteints.

Symptômes qui peuvent évoquer une maladie auto-immune

Douleurs

Les maladies auto-immunes sont associées à une inflammation chronique généralement accompagnée de douleurs. Il peut s’agir, par exemple, de douleurs articulaires (polyarthrite rhumatoïde), de douleurs au niveau de la colonne vertébrale (spondylarthrite axiale, maladie de Bechterew) ou de douleurs abdominales (maladie de Crohn, colite ulcéreuse).

Fièvre

L’augmentation de la température corporelle est le plus souvent un effet secondaire dans la lutte contre les virus envahissants ou d’autres substances identifiées comme étrangères par l’organisme. Les processus inflammatoires dans le corps peuvent également se manifester avec de la fièvre.

Diarrhées

Des diarrhées sont souvent l’un des symptômes typiques des maladies inflammatoires chroniques de l’intestin telles que la maladie de Crohn, la colite ulcéreuse et la maladie cœliaque.

Fatigue

Les maladies auto-immunes sont des maladies inflammatoires chroniques. Des diarrhées fréquentes en cas de maladies inflammatoires chroniques de l’intestin, une insuffisance de nutriments en cas de maladie cœliaque, un manque de qualité du sommeil due à la spondylarthrite axiale ou à la polyarthrite rhumatoïde peuvent se traduire par de la fatigue.

Yeux enflammés

Les yeux peuvent également être endommagés dans le cadre de maladies auto-immunes. Par exemple, des yeux enflammés peuvent être associés à la spondylarthrite ankylosante.

Démangeaisons

Dans le cadre de l’arthrite psoriasique, une maladie auto-immune de la peau, les personnes atteintes souffrent du psoriasis. Souvent, les zones de la peau touchées ont tendance à démanger, par exemple, les paumes des mains, les plantes des pieds et les rides de la peau de la région génitale.

Les symptômes de nombreuses maladies auto-immunes ne sont pas spécifiques. Ils peuvent également être des signes de diverses autres affections telles que des tensions musculaires transitoires, une infection gastro-intestinale, une grippe ou une réaction allergique. De nombreuses maladies auto-immunes ne sont reconnues comme telles qu’après plusieurs années.

Avez-vous des maux de dos, des yeux enflammés ou des nuits blanches?  Ce pourrait être des signes de la maladie de Bechterew.

Faites le test de diagnostic en ligne!

Diagnostic des maladies auto-immunes

Si des symptômes de maladie auto-immune apparaissent, consultez votre médecin de famille. Celui-ci vous examinera et initiera d’autres tests et procédures de diagnostic en fonction de la pathologie.

Pour le diagnostic des maladies auto-immunes, il existe différents examens et tests:

Arthroscopie

Il s’agit d’un examen mini-invasif des articulations. Ce faisant, un spécialiste contrôle l’articulation touchée en introduisant une caméra vidéo dans l’articulation par une petite incision dans la peau.

Biopsie

Lors d’une biopsie, le médecin prélève un échantillon de tissu chez le patient. Celui-ci est testé et analysé au microscope ou en laboratoire. Les modifications cellulaires peuvent être des signes d’inflammation.

Analyse du sang

L’analyse d’un échantillon de sang est l’une des méthodes diagnostiques les plus utiles en médecine, dont le résultat permet de tirer des conclusions sur le fonctionnement de différents organes. Par exemple, il est possible de détecter des anticorps pouvant être présents en cas de maladie auto-immune.

Coloscopie

La coloscopie est une option diagnostique en cas de suspicion de la maladie de Crohn ou d’une colite ulcéreuse. Elle est effectuée par un spécialiste. A l’aide d’un coloscope, celui-ci examine le côlon et, le plus souvent, les derniers centimètres de l’intestin grêle, tandis que la caméra présente dans l’appareil transmet des images de la muqueuse intestinale sur un moniteur. Si nécessaire, le médecin peut effectuer de petites interventions et prélever des échantillons de tissus.

Ponction articulaire

Lors d’une ponction articulaire, le médecin introduit une aiguille creuse (canule) dans une articulation pour prélever du liquide qui sera examiné à des fins diagnostiques. Une ponction articulaire est également effectuée pour le traitement de certaines maladies rhumatismales. Dans ce cas, le thérapeute injecte un médicament directement dans l’articulation concernée.

Examens neurologiques

En présence de douleurs chroniques, des examens neurologiques sont souvent effectués. La fonction et les performances du cerveau et du système nerveux sont contrôlées, par exemple pour exclure des tumeurs et évaluer un traitement optimal des douleurs.

Examen des selles

Lors de cet examen, un échantillon de selles est analysé pour détecter la présence d’agents pathogènes tels que des vers ou des bactéries, ainsi que de sang. Les résultats peuvent indiquer la présence d’inflammations, par exemple en cas de maladies inflammatoires chroniques de l’intestin, de maladie de Crohn et de spondylarthrite ankylosante, de polypes ou d’un cancer.  

Vérifié sur le plan médical par la Dre sc. nat. Brigitte Reinhart, Medical Services Manager, MSD Suisse

Brigitte Reinhart dispose d’une formation en biologie moléculaire et en technologue génétique. Très expérimentée dans la recherche médicale appliquée, elle travaille depuis plus de 15 ans dans les services médicaux de grandes entreprises pharmaceutiques. En tant que responsable des services médicaux de MSD, elle s’assure de la qualité et de l’exactitude des contenus publiés ici.

 


En savoir plus sur les maladies auto-immunes

Thèmes apparentés

CH-NON-00023; 07/2020

Ihr Browser oder dessen Version ist veraltet und diese Seite damit nicht darstellbar. Bitte besuchen Sie unsere Seite mit einem aktuellerem Web-Browser. Auf der Webseite browsehappy.com finden Sie eine Auswahl an aktuellen Web-Browsern und jeweils einen Link zu der Herstellerseite.